Voyance Retour Amour

0892 22 20 33*
Les Réponses vous attendent

Voyance par Téléphone 0892 22 20 33
Allez-vous trouver l'amour ?
Que vous réserve le futur ?
Travail, argent... êtes-vous en sécurité ?

Voyez au-delà du temps

Oracle

oracle

Le mot oracle nous viens du latin "orare qui signifie : parler. Dans l'Antiquité, l'on venait interroger les prêtres, prêtresses ou prophètes sur son avenir, et les dieux s'exprimaient par leur bouche pour donner leur réponse : rendant l'oracle.
L'oracle est donc la réponse divine donnée à une question personnelle. Elle concerne souvent le futur, et passe par l'intermédiaire d'un être ou d'un objet. C'est la raison pour laquelle on parle aussi d'oracles concernant certains jeux de cartes de voyance ; tel que le bien connu Oracle de Belline. Par ailleurs, c'est aussi pour cela que l'on parle de divination pour prédire l'avenir, puisque la réponse nous proviens des cieux. Dans le monde de la voyance, tout est lié, tout fait sens.

Dans l'histoire, on pense surtout aux oracles Grecs ; de Delphes, de Dordone ou de Claros.

L'oracle de Delphes était rendu par la voix des sybilles - jeunes vierges qui entraient en transe par l'inhalation d'encens afin de se laisser posséder par les dieux ou les esprits. Elles pouvaient alors répondre à la question posée, et les prêtres de Delphes se chargeaient de retranscrire et interpréter la prédiction, souvent formulée de façon énigmatique - sibylline - puis de transmettre la voyance à la personne qui venue poser interroger l'oracle.

L'oracle de Dordone prenait une forme plus simple et moins intimidante. Il fallait rédiger la question sur une bande de cuivre enroulée. Les prêtres interrogeait un oracle caché dans les entrailles d'un chêne.

L'oracle de Claros, quant à lui, prenait place dans un labyrinthe en-dessous d'un temple bâti en l'honneur d'Appolon. Ceux qui venaient l'interroger étaient conduits en fil indienne à travers les couloirs, jusqu'à atteindre une caverne où ils devaient patienter. Pendant ce temps la sybille se rendait à une fontaine sacrée qui lui inspirait ses visions et ses voyances.

Les oracles firent autorité en Grèce jusqu'au IIIe siècle environ, avant que Rome ne prenne le relais, à la fois politiquement et spirituellement. Des parchemins furent retrouvés, sur lesquels étaient formulées des questions destinées à des oracles romains :
« Dois-je continuer d'agir comme je le fais ? », « Prendrais-je place au sénat ? », « Mon épouse va-t-elle me donner un fils ? », etc...

Tout cela dura jusqu'à ce que l'Église chrétienne mette fin à cette tradition, du moins officiellement. Car même à travers l'histoire chrétienne, des exemples d'oracles existent, qui prédisaient l'avenir en se faisant la voix, non plus des dieux de l'Olympe, mais de Dieu, plus simplement.

Aujourd'hui, nous accordons moins de foi en l'expression du divin, mais nous avons toujours envie de croire en l'au-delà. À ce titre, le spiritisme a sans doute pris le relais. Nous préférons croire aux esprits, plus proches de nous, plus accessibles. Pourtant si les esprits existent et nous parlent, c'est bien qu'il y a quelque chose après la mort, et cela ne peut être possible que par l'existence d'une force inconnue, magique ou divine selon notre appréciation. Elle est toujours là, n'est jamais partie, se fait simplement plus discrète...

médiumConcrètement, les individus dont le pouvoir de prédiction se rapproche le plus des oracles sont les médiums, qui peuvent voir l'avenir à travers des flashs de voyance, sans avoir besoin d'aucun support - boule de cristal ou cartes - pour provoquer cet effet. Même s'ils sont toujours aussi rares, nous pouvons aujourd'hui les trouver plus facilement qu'autrefois. Ce qui a véritablement changé en définitive, c'est l'ensemble des rituels qui précèdent et mettent en scène la voyance.